Accueil > Cinéma le Méliès > Éducation à l'image > Cours de cinéma > Le Cinéma le matin > Programmation cinéma le matin adultes

Programmation Cinéma le Matin 2018 - 2019

Cycle  "Dix films, entre classiques et raretés"

Nous poursuivons notre programme avec toujours la même ambition : découvrir des films, montrer la diversité des points de vue et la richesse du cinéma en faisant dialoguer des films deux à deux :
Deux propositions d'écriture cinématographiques, personnelles et singulières qui tracent les contours d'un cinéma vivant et moderne.
Deux westerns de l'âge d'or du cinéma classique hollywoodien aussi riches et différents que l'étaient la mélancolie de Ford et l'inquiétude de Mann.
Deux portraits de la jeunesse des années soixante, témoins de la vigueur du Free cinéma anglais et de la nouvelle vague réaliste italienne.
Deux films en forme de critique de la société consumériste. L'un fait dans le système et résolument pop, l'autre fait en dehors et nerveux comme une série B.
Mais nous commencerons par profiter de la ressortie de
La Ballade de Narayama d'Imamura, chef-d'oeuvre d'un cinéaste résolument moderne et finirons avec La Fiancée du pirate de Nelly Kaplan pour son irrévérence salutaire.                           

Laurent Huyart

La ballade de Narayama

de Shohei Immamura
26 septembre 2018 à 9h pour Cinéma le Matin

 

Orin, une vieille femme des montagnes du Shinshu, atteint l'âge fatidique de soixante-dix ans. Comme le veut la coutume, elle doit se rendre sur le sommet de Narayama pour être emportée par la mort. La sagesse de la vieille femme aura d'ici-là l'occasion de se manifester.

« Un très grand film, ambitieux et réussi.» Les cahiers du cinéma

Alice dans les villes

de Wim Wenders
10 octobre 2018  à 9h pour Cinéma le Matin

 

Un jeune journaliste allemand en reportage aux Etats-Unis est bloque dans un aeroport en greve. Une femme dans la meme situation lui confie sa fillette, Alice. elle doit les rejoindre a Amsterdam. Au lieu de rendez-vous, aucune trace de la jeune femme...
Une superbe errance, magnifiquement filmée par un jeune Wenders inspiré.

Double messieurs

de Jean-François Stévenin
14 novembre 2018 à 9h pour Cinéma le Matin


François, un cadre sans histoire, mène une existence paisible, entouré de sa femme et de ses enfants. Un jour, il découvre sur la couverture d'un roman policier le portrait de son vieux complice Léo, qu'il n'a pas vu depuis 25 ans et qu'il connut jadis en colonie de vacances.
Ce dernier est devenu cascadeur de cinéma mais est resté un éternel adolescent. Ensemble, ils décident de retrouver Kuntchinski, le troisième larron de la bande, pour recommencer le jeu qu'ils affectionnaient tant durant leur adolescence.
« Le passage à l’âge adulte selon Jean-François Stévenin : le cinéma comme une aventure. Sublime.» Les inrocks

Rio Grande

de John Ford
5 décembre 2018 à 9h pour Cinéma le Matin

 

Colonel de la cavalerie américaine, Kirby York acceuille dans son régiment son propre fils, le jeune Jeff, recalé à West Point. Séparée de York depuis un épisode tragique de la Guerre de Sécession, Kathleen, la mère de Jeff, intervient auprès de son époux pour qu'il n'accepte pas le jeune homme dans sa garnison. La guerre contre les Indiens fait rage, et la mère craint pour la vie de son fils. Une terrible bataille contre les Apaches s'annonce...

« Grandeur, pudeur et justesse du cinéma de Ford... » Le Monde

Les affameurs

d'Anthony Mann
16 janvier 2019 à 9h pour Cinéma le Matin

 

Deux hommes au passé trouble, Glyn McLyntock et son ami Emerson Cole, escortent la longue marche d'un convoi de pionniers. Arrivés à Portland, les fermiers achètent des vivres et du bétail que Hendricks, un négociant de la ville, promet d'envoyer avant l'automne. Les mois passent et la livraison se fait attendre. McLyntock alors retourne à Portland avec Baile, le chef du convoi. Ils découvrent une ville en proie à la fièvre de l'or. Hendricks, qui prospère en spéculant sur ce qu'il vend aux prospecteurs, refuse de livrer la marchandise. Cole et McLyntock s'en emparent de force. Mais les vivres suscitent la convoitise de tous...

« Chez Mann la naissance de la civilisation moderne ne se fait pas sans un déchirement individuel. » Le Monde

La solitude du coureur de fond

de Tony Richardson
6 février 2019 à 9h pour Cinéma le Matin

 

Par un soir d'hiver, à Notthingham, Colin Smith et son comparse cambriolent une boulangerie et s'enfuient avec la caisse. Le jeune Colin est arrêté et aussitôt envoyé en maison de redressement. Là, le directeur va vite découvrir ses talents de coureur de fond. C'est pendant ces longues courses solitaires que le jeune homme s'évade en rêveries, déroule le film de sa vie passée, avec ses douleurs familiales et ses joies amoureuses.
Un des grands films du "free cinema"et dont le titre poétique tient parfaitement ses promesses.

Il Posto (L'emploi)

d'Ermanno Olmi
6 mars 2019 à 9h pour Cinéma le matin

 

Un fils d'ouvrier de la province lombarde passe, en compagnie d'une vingtaine d'autres candidats, le concours d'entrée d'une grande entreprise milanaise. Garçon de courses, puis aide-concierge, il prend ensuite, à la faveur du décès de son titulaire, un obscur poste d'employé de bureau. Il fait alors la connaissance d'une dactylo qu'il attend au bal de fin d'année…


Une incroyable justesse dans le regard

La dixième victime

d'Elio Petri
3 avril 2019 à 9h pour Cinéma le matin

 

Un homme et une femme se séduisent et se pourchassent jusqu'à la mort pour une forte somme d'argent dans une société futuriste dominée par le spectacle et le culte de l'apparence.
 
Une brillante et désopilante satire sociale

Invasion Los Angeles

de John Carpenter
15 mai 2019 à 9h pour Cinéma le matin

 

Errant dans Los Angeles à la recherche d'un travail, John Nada, ouvrier au chômage, découvre un étonnant trafic de lunettes. Une fois posées sur le nez, elles permettent de détecter d'épouvantables extraterrestres décidés à prendre le contrôle de la planète.

« Une  mise en scène, comme toujours inventive et incroyablement dynamique.» Télérama

La fiancée du pirate

de Nelly Kaplan
12 juin 2019 à 9h pour Cinéma le Matin

 

Une jolie vagabonde se venge des humiliations subies par elle et sa mère en séduisant tous les notables d'un village.

« Réapparition bienvenue d'une fameuse fantaisie pleine d'entrain libertaire. Bernadette Laffont est au Zénith de son charme. » Les inrockuptibles