Un bloc n'a pas pu etre affiché.
exception 'InvalidArgumentException' with message 'La largeur et la hauteur de crop doivent être spécifiées' in /var/www/sitefol74/library/Fxc/Image.php:340 Stack trace: #0 /var/www/sitefol74/application/core/controllers/BlockRenderController.php(397): Fxc_Image::thumbnail('../public/resou...', Array) #1 /var/www/sitefol74/application/core/controllers/BlockRenderController.php(345): BlockRenderController->__getImages() #2 /var/www/sitefol74/application/core/controllers/BlockRenderController.php(301): BlockRenderController->__imageN() #3 /var/www/sitefol74/library/Zend/Controller/Action.php(502): BlockRenderController->textimageAction() #4 /var/www/sitefol74/library/Zend/Controller/Dispatcher/Standard.php(293): Zend_Controller_Action->dispatch('textimageAction') #5 /var/www/sitefol74/library/Zend/Controller/Front.php(946): Zend_Controller_Dispatcher_Standard->dispatch(Object(Zend_Controller_Request_Http), Object(Zend_Controller_Response_Http)) #6 /var/www/sitefol74/application/bootstrap.php(21): Zend_Controller_Front->dispatch() #7 /var/www/sitefol74/public/index.php(2): require('/var/www/sitefo...') #8 {main}
Accueil > Cinéma le Méliès > Programme > Archives > Cycles Cinéma et psychanalyse > Cinéma et psychanalyse 2014-2015

 

CINEMA ET PSYCHANALYSE #3 -  du 17 octobre 2014 au 3 mars 2015

Le traumatisme psychique se définit comme un évènement intense qui réprime, chez le sujet l'expression de ses émotions écrasées et le condamne à réprimer les pensées qu'il aurait eues à partager. Ses conséquences sont multiples. Mais il est certains traumas qui ont partie liée avec la trahison de ceux qui faisaient référence en tant que représentants d'une loi vécue comme respectable. Il en est qui renvoient à ceux qui ont bafoué les engagements pris auprès du sujet. C'est alors tout l'environnement du sujet qui participe du trauma. Nous envisagerons ensemble les traumas que charrie la Grande Histoire, que charrient les changements brutaux des valeurs d'une société, que charrient les ruptures des liens symboliques.

Pierre Kammerer, psychanalyste.

 

 

Intervenant

> Pierre KAMMERER, psychanalyste, son travail en maison d'arrêt l'a familiarisé avec ces questions.

 

Programmation

> 6 films à voir ou revoir sous l'angle du thème : Histoire et traumas

> Chaque séance sera introduite par l'intervenant puis suivie d'un débat.

 
En +

> un fascicule (à 1€) composé de références théorico-cliniques et de concepts pour guider la réflexion. 

> Une "fiche clinique" (avec une lecture possible du fonctionnement intrapsychique et inter-fantasmatique des principaux personnage du film) remise à chaque spectateur.

 

PROGRAMMATION

.

LE SEL DE LA TERRE De Wim Wenders et J.Salgado

Vendredi 17 octobre A 20H30

Depuis quarante ans, le photographe Sebastião Salgado parcourt les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Alors qu’il a témoigné des événements majeurs qui ont marqué notre histoire récente : conflits internationaux, famine, exode… Il se lance à présent à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses, à la rencontre d’une faune et d’une flore sauvages dans un gigantesque projet photographique, hommage à la beauté de la planète.
Sa vie et son travail nous sont révélés par les regards croisés de son fils, Juliano, qui l’a accompagné dans ses derniers périples et de Wim Wenders, lui-même photographe

 

Enfant aimé, homme accompli, Sébastiao salgado aime les hommes. Ne sont-ils pas le sel de la terre? Or, le photographe n'en a pas moins rencontré l'horreur. Pour ne pas rester englué dans les scènes de ces traumatismes vécus, nous le voyons ré-inventer la vie à transmettre.

DES HOMMES ET DE LA GUERRE de Laurent Becue-Renard

Vendredi 14 novembre A 20H00

Ils auraient pu s’appeler Ulysse, ils s’appellent Justin, Brooks ou Steve. Ils auraient pu revenir de Troie, ils reviennent d’Irak ou d’Afghanistan. Pourtant, pour eux aussi, le retour au pays est une longue et douloureuse errance. Partis combattre pour l’Amérique, les douze guerriers de Of Men and War (Des hommes et de la guerre) sont rentrés du front sains et saufs mais l’esprit en morceaux, consumés de colère, hantés par les réminiscences du champ de bataille. Leurs femme, enfants et parents ne les reconnaissent plus et les regardent, impuissants, se débattre contre d’invisibles démons. Guidés par un thérapeute pionnier des traumatismes de guerre, ils vont peu à peu tenter ensemble de mettre des mots sur l’indicible et de se réconcilier avec eux-mêmes, leur passé, leur famille.

 

Dans ce centre psychotérapique, des hommes vétérans de la guerre d'Irak "travaillent" à se dégager de la scène de leurs traumas. Car la figure humanisée de soi-même a été ébranlée. Curieusement, l'un des partenaires de ce trauma semble manquer.

TIMBUKTU d'Abderrahmane Sissako

Vendredi 12 Décembre A 20H30

Non loin de Tombouctou tombée sous le joug des extrémistes religieux, Kidane  mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans.
En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en otage leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football… Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques.

Lorsque la perversion se déchaîne, elle tient souvent à se réclamer d'une vérité supérieure au nom de laquelle se justifie que soient bafouées les lois humaines. La jouissance de l'emprise fait la loi. Jusqu'au meurtre et au viol. Alors la religion cesse d'être respectable et humanisante, ciment de la paix sociale.

EAU ARGENTEE de Oussama Mohammad

Vendredi 9 janvier A 20H30

En Syrie, les Youtubeurs filment et meurent tous les jours. Tandis que d’autres tuent et filment.
A Paris, je ne peux que filmer le ciel et monter ces images youtube, guidé par cet amour indéfectible de la Syrie. De cette tension entre ma distance, mon pays et la révolution est née une rencontre.
Une jeune cinéaste Kurde de Homs m’a « Tchaté » : « Si ta caméra était ici à Homs que filmerais-tu ? »
Le film est l’histoire de ce partage.


De fameuses "lois de la guerre" ( conventioin de Genève) ont tenté de sauvegarder l'honneur de ceux qui la font. Il se peut aussi que l'engrenage des vengeances livre chacun à l'horreur et l'appel à Dieu n'en protège pas. Deux cinéastes en témoignent : ils ont chois, pour l'un de fuir cette horreur et pour l'autre d'en témoigner. Leur dialogue les amène à la rencontre fortuite d'une fleur et d'une chanson d'amour, et à conclure : "le plus beau choix est celuii de la vie".

SPARTACUS ET CASSANDRA de Ioanis Nuguet

Vendredi 6 Février à 20h30

Deux enfants roms sont recueillis par une jeune trapéziste dans un chapiteau à la périphérie de Paris. Un havre de paix fragile pour ce frère et sa sœur de 13 et 10 ans, déchirés entre le nouveau destin qui s’offre à eux, et leurs parents vivant dans la rue.

 

L'ordre symbolique, ordre des engagements et des fonctions, implique de se tenir en dette à l'égard des lois de la parentalité. Mais que se passe-t-il pour certains lorsque le clan et son chef au nom desquels étaient respectés solidarité conjugale et devoirs parentaux se trouvent démantelés et innacessibles? Il se passe que des enfants peuvent être convoqués à une tâche impossible. Celle de se faire soutiens inconditionnels de parents immatures. Ouàa y renoncer, s'ils sont eux-mêmes soutenus à rejeter honte et culpabilité.

L'ENFANT de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Vendredi 6 mars A 20H30

Bruno, 20 ans, et Sonia, 18 ans, vivent de l'allocation perçue par la jeune fille et des larcins commis par le garçon et sa bande. Sonia vient de donner naissance à Jimmy, leur enfant. L'insouciant Bruno doit alors apprendre à devenir père, lui qui jusqu'alors ne se préoccupait que de l'instant présent.

La capacité à s'engager participe de la construction d'une image valeureuse de soi-même. Lorsque celle-ci n'a pu se construire,le sujet peut s'en remettre pour éviter la rencontre avec le vide de soi-même, à diverses gesiculations. Et le pouvoir que donne l'argent est peut-etre un palliatif proposé par les valeurs d'une société à un moment donné. Jusqu'à ce que l'ignorance des lois qui fondent l'honneur de vivre conduise le sujet à une douleur qui le fait en appeler à la loi.