Familles, enseignants, associations...
il y a toujours une actu qui vous concerne à la Ligue de l'enseignement de l'Isère !

 

 

S'inscrire à la Lettre d'info

 




 
 
*
mardi 08 décembre

Elections régionales

Allons voter!

Les élections régionales des 6 et 13 décembre sont placées, ne nous en cachons pas, sous la menace de l’extrême droite, qui pourrait arriver, selon les derniers sondages, en tête  du 1er tour dans six régions.

Les propositions du Front national sont néfastes pour la France et ses régions, ses intentions porteuses de dangers tant pour principes qui fondent la République que pour son socle démocratique. Suppression des moyens financiers des associations (comme le prévoit la candidate FN pour le planning familial en région PACA), vision réactionnaire de la famille et de la femme, patriotisme économique étroit et archaïque au risque de détruire nos échanges (préférence au national et au régional), retour au franc source d’asphixie de notre économie, stigmatisation xénophobe des migrants et des Français de confession musulmane… Pour résumer, le programme d’une France qui a peur et fait peur, d’une France de la haine et du soupçon, d’une France qui se fractaure. Le contexte offre un terrain favorable : défiance croissante à l’égard des partis politiques
et des institutions sur fond de crise économique et sociale sans précédent et récemment
les attentats qui permettent un déversement de démagogies et de discours xénophobes
décomplexés.


Notre attitude est sans équivoque : faire barrage au FN, un parti dont le projet n’est pas républicain. Comment ? Dans un premier temps, en refusant le piège de l’abstention et en allant voter. Les compétences des régions sont de la première importance : le développement économique, bien sûr, mais aussi l’éducation et formation
professionnelle dont la gestion des lycées, les transports, l’insertion des jeunes et souvent la culture, l’environnement,… autant de domaines fragilisés si ce parti était élu, autant de personnes en difficultés qui le seront plus encore.

A quelques mois des 150 ans de notre fondation, la Ligue de l’Enseignement mobilise
son réseau pour refuser l’arrivée au pouvoir d’un parti qui engagerait la France sur la voie du repli populiste, nationaliste et antirépublicain.

Retour